Mon Panier 0,00 €

 

Les toilettes sèches, comment je fais ?

 

Les toilettes sèches : Modernes, et 100% d'économie d'eau!

Les toilettes sèches, c’est un choix que vous avez envisagé, mais vous vous demandez si c’est compliqué ou si vos proches l’accepteraient?

Tout d’abord, afin que chacun soit à l’aise, affichez le mode d’emploi dans vos toilettes sèches, cela facilitera l’usage de chacun, ensuite répondez aux nombreuses remarques, c’est sale, ça sent mauvais, ce n’est pas hygiénique ou c’est archaïque en expliquant pourquoi ce n'est pas vrai et pourquoi vous avez choisi d’opter pour des toilettes sèches.

Les toilettes sèches ne gaspillent pas d’eau !

Les toilettes constituent un immense gaspillage d’eau, la chasse d’eau représente 25 à 40 % de notre consommation d’eau. Chaque jour, 30 à 40 litres d’eau potable est utilisée pour éliminer nos excréments et notre urine. Cette eau potable doit ensuite être traitée, ce qui nécessite l’utilisation d’énergie par les stations d’épuration. Les chasses d’eau apportent 80 % de la pollution physico-chimique et près de 100 % de la pollution bactérienne dans les eaux usées. 

Avec les toilettes sèches, aucun gaspillage d'eau car elles fonctionnent parfaitement sans eau!

Les toilettes sèches ne sentent pas mauvais !

A chaque passage aux toilettes sèches, vos urines et excréments sont plus ou moins riches en azote et apportent de l’humidité et de la matière organique. En recouvrant vos besoins de sciure ou de copeaux de bois, l’humidité favorable à la fermentation et au développement d’odeurs est absorbée. Le rapport carbone sur azote, se situe naturellement à 0,8 pour les urines et à 7 environ pour les matières fécales, c’est beaucoup trop faible et favorable aux émanations d’odeurs. En rajoutant de la matière sèche carbonée, on absorbe l’humidité et on relève le rapport aux alentours de 30. Le rapport carbone sur azote permet alors d’enclencher le processus de compostage. 

Les toilettes sèches, une méthode simple, économique et écologique.

Rien de compliqué pour l’installation de toilettes sèches puisqu’aucune évacuation d’eau n’est à prévoir!

Les toilettes sèches peuvent être installées à l’intérieur ou à l’extérieur. Constituée d’un seau et d’un habillage, il est aujourd’hui possible de les rendre plus agréables en apportant un peu plus de confort et d’étanchéité grâce à divers accessoires. 

Les toilettes sèches et la loi.

Depuis le 7 septembre 2009, un arrêté autorise les toilettes sèches, à la condition qu’elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage, ni rejet liquide en dehors de la parcelle, ni pollution des eaux superficielles ou souterraines. La cuve recevant les urines et excréments doit être étanche, l’utilisation du compost doit respecter les règles d’épandage, et l’espace recevant le contenu de la cuve doit être étanche et à l’abri des intempéries.

Infos sur Légifrance.

 


 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Les toilettes sèches, une réelle alternative écologique nécessaire pour l’environnement !

En choisissant les toilettes sèches, vous économisez de l’eau, de l’énergie et vous évitez l’achat de produits d’entretien ainsi que l’achat d’engrais chimiques pour le jardin grâce au compost.

Faire le choix de toilettes sèches, c’est un geste fort en faveur de l’environnement, un véritable changement dans ses habitudes. C’est pratique car il n’y a pas de fosse septique à entretenir, juste un bac à vider rapidement. Le papier toilette peut tout à fait être jeté dans les toilettes sèches. Pour ceux qui craignent que le système ne soit pas hygiénique, ne vous inquiétez pas, le processus de compostage produisant l’humus élimine tout risque sanitaire.

Discutez avec des personnes qui ont fait ce choix, ils sauront vous convaincre sans aucun doute.



PRESENTATION DU TOILETTE SECHE VILLA 9000 SEPARETT