Mon Panier 0,00 €

 

LABEL ECOLOGIQUE BDIH

BDIH

Label allemand créé en 2001 certifiant des cosmétiques écologiques et biologiques, dont il garantit l’absence de toxicité et leur respect de l'environnement.

Les produits ou services certifiés sont des cosmétiques naturels, des compléments alimentaires et diététiques.

BDIH regroupe des entreprises de cosmétiques naturels ayant défini des critères qui représentent le concept cosmétiques naturels contrôlés permettant une concurrence loyale entre les fabricants et commerçants de cosmétiques naturels.

Les contrôles ont lieu tous les ans sur chaque cosmétiques naturels et le certificat ainsi obtenu est valable pendant 15 mois. Le label BDIH certifie un produit et non une marque. Néanmoins, une marque ne peut apposer le logo BDIH que si au moins 60% de ses articles sont labellisés.

Le cahier des charges du BDIH autorise 690 composants sur les 20 000 répertoriés dans l'industrie pharmaceutique et alimentaire. La présence d’un seul ingrédient non autorisé dans un produit exclut sa certification. Les produits sont donc garantis exempts de paraffine et de parfums ou colorants synthétiques. 

Les composants utilisés :

  • issus de la culture biologique contrôlée ou de la cueillette sauvage contrôlée
  • pas de colorants organiques, synthétiques
  • pas de substances aromatiques synthétiques
  • pas de matières premières éthoxylées
  • pas de silicone, de paraffine ou aux autres produits dérivés du pétrole
  • les matières premières d’origine animale, ne sont autorisées que si elles proviennent d’animaux vivants (la laine par exemple), et  les élevages biologiques, conformément à la législation communautaire, sont privilégiés.

Les priorités du BDIH sont :

  • protection de la nature : lors de l’exploitation des matières premières utilisées, la nature doit être peu perturbée et conservée dans son mode de vie, la protection des animaux et des espèces doit également être prise en compte. Les OGM ne sont pas tolérés.
  • la transformation des matières premières en produit cosmétique doit se faire avec précaution et subir peu de processus chimique. Les emballages devront être économes et respectueux de l’environnement.
  • composants anallergiques, les allergies à certains composants (colorants, conservateurs synthétiques…)  sont de plus en plus nombreuses, les cosmétiques naturels contrôlés renoncent à ces substances et ne contiennent que des substances au faible potentiel allergénique.

Le contrôle est effectué par l’IMO, un organisme de certification indépendant d'origine suisse.


Visitez le site